Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metal-Actus

Live Report: Rammstein + Deathstars

16 Mars 2012 , Rédigé par le-blog-de-reunee

  Main Event en ce mois de Mars 2012, Rammstein investit Bercy pour deux dates exceptionnelles; concerts intégralement filmés pour un futur DVD. Autant vous dire que les fans sont au rendez-vous, et viennent non seulement de partout en France, mais aussi de partout en Europe (et j'ai même croisé des fans venant du Mexique). Reportage.

 

  Un hélicoptère tournant au-dessus de Bercy, des caméramans filmant des fans en furie, une grue survolant la fosse de Bercy, une passerelle reliant la scène principale à une plus petite scène se situant en milieu de fosse, ... Il y a pas à dire, Rammstein a mis les petits plats dans les grands, pour gâter les fans français, et pour l'enregistrement du cocert, qui s'annonce exceptionnel.

  Mais comme tout concert qui se respecte un tantinet soit peu, un groupe se doit d'ouvrir le concert, rôle joué par les suédois de Deathstars

 

booking-room-paris-grand-hotel-dore-bercy

 

  Le groupe de Death Glam déboule sur la scène de Bercy avec le méga-hit "Blitzkrieg" et font d'emblée très forte impression auprès du public. Seulement, plus le set avance, plus ce public s'ennuie. Certes, ce n'est pas chose aisée de passer avant un groupe tel que Rammstein, mais le show de Deathstars a mit en évidence deux défauts: des morceaux qui se ressemblent tous (chose que je reproche également à leur best-of Greatest Hits On Earth, qu'ils défendent devant le public de Bercy ce soir), mais ils manquent cruellement de charisme sur scène: aucune cohérence entre les memebre du groupe, aucune présence, si ce n'est que le chanteur qui se contente du minimum syndical, à savoir remercier le public et parler de la tête d'affiche. Seul le bassiste fait preuve d'une véritable sincérité sur scène.

  Bref, un show complètement loupé pour Deathstars. Il faudrait que les suédois se ressaisissent, je sais qu'ils sont capable de mieux faire, et ils ont déçu pas mal de monde ce soir-là.

 

SetList:

Blitzkrieg

Semi-Automatic

Mark Of The Gun

Chertograd

Metal

Tongues

Blood Stains Blondes

Night Electric Night

Death Dies Hard

 

 

Deathstars

 

  C'est dans un bruit assourdissant avec bien sûr des flammes que la passerelle descend en fosse. Les caméras tournées vers les gradins, guettant l'apparition du groupe. Flake, Doom, Ollie, Landers, Kruspe et Lindemann descendent les escaliers des gradins, sous les yeux ébahis des spectateurs. La procession passe par la petite scène pour rejoindre la scène principale par la passerelle, Ollie en tête (portant une torche enflammée) Lindemann cloturant le cortège.Puis c'est "Sonne", morceau emblématique du groupe qui ouvre le set (chose pas banale, car habituellement, elle intervient plus tard dans les concert de R+).

  Les teutons ne vont dès lors plus s'arrêter, et vont livrer une prestation scénique hors norme: des effets basiques et habituels (lance-flamme sur "Feuer Frei", micros enflammés sur "Asche Zu Asche", d'immenses ailes sur "Engel", ...) à certaines nouveautés grâce aux possibilités offertes par la passerelle ( Doom grimmé en femme fatale la traversant, tenant les 4 autres membres du groupe en laisse (rappelant le clip de "Mein Teil") pendant que Kruspe entamme le début de "Bück Dich", les trois titres interprétés sur la petite scène au milieu de la fosse) ainsi que certaines mises en scènes revisitées ou faisant leurs grands retours (un lance-flamme ressemblant plus à un bazooka sur "Mein Teil", et le grand retour de Bück Dich", qu'on n'avait point revue depuis l'avant-dernier live du groupe), tout y est pour marquer les esprits des spectateurs de Bercy.

  Côté musique, même si c'est loin d'être parfait à cause d'un son pitoyable, les allemands se montrent présent et enthousiaste sur scène, comme si le public complètement hystérique leur donnait toujours plus d'énergie. Doom était celui qui était le plus mis en avant au niveau du son, et il tape vite et fort le bougre (ma tête s'en souvient encore ^^"), Landers et Ollie étaient beaucoup plus en retrait, mais avaient l'air d'être bien dans le set au vu de leurs visages. Kruspe est égal à lui-même (même s'il s'est viandé quelques fois), très en beauté pour certaines filles présentes dans l'assistance et Lindemann est très en voix, même s'il a eu un petit soucis de son au début du concert, ce qui fait qu'on ne l'entendait pas assez. Mais sa voix, rauque et particulièrement puissante a fait tressaillir Bercy ce soir-là...

 

   Le set contient de nombreux titres qui raviront les fans, notamment "Mutter", "Mein Herz Brennt", très peu joués depuis la sortie de Reise Reise en 2004, le nouveau titre "Mein Land" ne sera pas joué et très peu de titres extrait de la dernière galette en date du groupe, Liebe Ist Für Alle Da seront joués, seulement "Haifisch" et "Pussy", et c'est accompagné du canon à mousse que le groupe clôt le concert.

  Enfin, c'est ce qu'on croit, jusqu'à ce qu'on entende une voix grave: "Vous voulez une autre chanson? Très bien" dit Till dans un français impeccable teinté d'un fort accent germanique. Le groupe revient alors sur scène nous interpréter en toute simplicité "Frühling in Paris" devant un Bercy conquit. Rammstein se retire sous une standing ovation. 

 

Le Live du groupe sera sans doute disponible d'ici la fin de l'année et un clip pour "Mein Herz Brennt" devrait apparaître sur la toile dans quelques semaines.

 

SetList:

Sonne

Wollt Ihr Das Bett In Flammen Sehen

Keine Lust

Sehnsucht

Asche Zu Asche

Feuer Frei!

Mutter

Mein Teil

Du Riechst So Gut

Links 2-3-4

Du Hast

Haifisch

Bück Dich

Mann Gegen Mann

Ohne Dich

 

Mein Herz Brennt

Amerika

Ich Will

Engel

Pussy

 

Frühling In Paris

 

Rammstein_Live.jpg

 

Site officiel: link

Site français: link

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article