Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Metal-Actus

Kro': Ghost Brigade-Until the fear no longer defines us

28 Août 2011 , Rédigé par le-blog-de-reunee

  C'est après un album salué par la critique en 2009, Isolation songs,  que les jeunes finlandais de Ghost Brigade nous reviennent avec Until the fear no longer defines us, qui était une nouvelle fois très attendu par la critique et les fans de la première heure.

 

Ghost_Brigade.jpg

 

Depuis sa création en 2005, le groupe se traine une réputation de "melting pot du métal" tant il regroupe plusieurs genre. Il ne déroguera pas à la règle avec la nouvelle galette sortie en cet été 2011, et bien leur en a pris. On ressent bien les différentes influences: des riffs de guitares lourds et pesants qu'on retrouve dans le hard rock américain (dont, par exemple, Black Label Society) aux moments plus planant qui font penser le petit auditeur à du Katatonia, en passant par des rythmes empruntés au Gothic, qu'on retrouve chez Paradise Lost, ... Le combo s'amuse à mélanger les genres pour toujours plus nous surprendre. Les morceaux sont inattendus, nous emmènent dans des contrées lointaines, ne sont pas sans surprises...La ballade en ouverture, la sublime in the woods, arrive à nous faire planer rien qu'avec la guitare acoustique, le piano et la voix, quand d'autres morceaux tels que Traces of Liberty sont plus violents, mais tout aussi jouissifs.

 

  Les deux guitaristes du groupe, Kiviniemi et Naukkarinen font un travail remarquable dans l'ensemble de l'album, diversifiant leur jeu d'un morceau à l'autre. Ils ne vont jamais où on les attend, ce qui est une grande qualité pour un groupe comme celui là. Il y a aussi un excellent travail sur les paroles, très fortes, en particulier sur certains morceaux comme Grain (pour mon cas) qui touche l'auditeur. Chacune des chansons nous touchent d'une manière ou d'une autre. C'est ainsi que la magie de Ghost Brigade opère...

 

  Mais il y a tout de même des points noirs à cet album: l'un d'entre eux est la qualité du grunt du chanteur, Ikonen, pas vraiment bien maîtrisé, nous faisant perdre un peu de cette magie. Il faudrait qu'il travaille sur sa voix grunt, ou embaucher un deuxième chanteur qui saurait le faire. Le deuxième point noir dans la galette est qu'à force de vouloir nous surprendre, on peut s'y perdre et ne pas voir où ils veulent en venir (comme sur les morceaux Soulcarver et Breakwater). Cela peut amener les plus réticents à vite décrocher: Ghost Brigade, on aime ou on n'aime pas. 

 

  Enfin, la chanson qui sort du lot est Clawmaster, qui par sa position, ses riffs puissants et accrocheurs, sa mélodie, sa voix claire qui contraste avec le reste de la chanson, peut porter à elle seule l'emsemble de l'album par sa puissance et son esthétique.

 

  Album esthétique, puissant et élégant, le nouveau Ghost Brigade saura satisfaire les fans de métal progressif. Le groupe peut, malgré ce excellent album, mieux faire.

 

 

 

SOM-242-Ghost-Brigade500.jpg

 

Site officiel: link

 


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article